Pourquoi identifier l'enfant HP ?

Le résultat du test permettra à l’enfant de mettre des mots sur sa différence, et souvent sur une souffrance, qu’il perçoit (ressent) sans pouvoir l’expliquer ni la comprendre.

Pour un enfant, être pris pour ce qu’il n’est pas, c'est ne pas être reconnu pour ce qu’il est. 

C’est pourquoi en cas de suspicion - compte tenu des critères exposés ci-dessus - il est recommandé de procéder à une évaluation auprès d’un psychologue spécialisé.

Nos responsables régionaux vous guideront volontiers vers un spécialiste adapté, dans votre région.

Les tests peuvent se faire à partir de 4 ans et demi, voir même avant dans certains cas. Plus un enfant HP est identifié, reconnu et accepté tôt par son entourage, plus il sera épanoui et en accord avec lui-même et avec l’image que les autres ont de lui. Ce qui lui permettra de transformer sa différence en un atout, de recevoir une pédagogie adaptée à sa soif de connaissance et par conséquent de bien vivre sa vie scolaire, sociale et affective.

Le test, c’est quoi ?

Afin d’identifier l’enfant HP, les tests de Weschler sont les plus utilisés actuellement. Ils permettent un traitement statistique du QI, c'est-à-dire de déterminer le rang auquel se situe l’enfant en référence à la population des enfants du même âge. 

Le QI d’un enfant HP est en général supérieur ou égal à 130, mais ce n’est pas ce qui le définit. L’enfant à haut potentiel intellectuel présente en effet d’autres particularités comme évoqué plus haut, telles que : une pensée en arborescence, une hypersensibilité émotionnelle et/ou sensorielle, une lucidité extrême et/ou un raisonnement logicomathématique inhabituel. C’est donc toujours un bilan clinique complet et l’analyse des résultats aux différents tests qui permettra aux professionnels de conclure à un haut potentiel intellectuel. 

Aussi, un enfant HP peut très bien échouer à un test volontairement ou par manque de motivation, par exemple face à une tâche trop simple. Le professionnel est là aussi pour être attentif et ne pas passer à côté d'un tel comportement.

Plus d’informations ici : www.les-tribulations-dun-petit-zebre.com/2013/11/25/tout-ce-que-vous-avez-toujours-voulu-savoir-sur-le-wisc-iv

Le QI moyen est égal à 100, avec un écart-type de 15. C’est-à-dire que le QI standard est compris entre 85 et 115. Il est important de signaler que plus le QI s’écarte de la norme, moins il y a d’individus concernés et plus les différences chez l’enfant à haut potentiel intellectuel se font sentir non seulement par rapport aux enfants dits « dans la norme » mais aussi par rapport aux autres enfants à haut potentiel. Il y a autant de différences entre un enfant au QI de 145 et un enfant au QI de 125 qu’entre un enfant au QI de 125 et un enfant normal au QI de 105. 

Identification

facebook rejoignez nous

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir notre newsletter
Activités pour les membres à venir
Café-rencontre à venir
Evénements
Aucun évènement à venir!
Vacances scolaires